Immobilier francilien : des prix haussiers dans toute la Région et un niveau record à Paris

publié le 29/06/2017
Les Notaires de Paris-Ile-de-France ont diffusé les chiffres du marché immobilier à fin avril 2017 et les perspectives d’évolution d’ici la fin de l’été 2017 : le marché reste très dynamique, alors que les prix continuent à augmenter, battant des records notamment à Paris.   

Les prix continuent-ils à augmenter en Ile-de-France ? 

Toujours soutenue, la hausse des prix continue de se diffuser du centre vers la périphérie de l’Ile-de-France, et de s’amplifier. 
 
En un an, les prix des logements anciens ont augmenté de 3,6% en Ile-de-France. Les progressions restent plus fortes pour les appartements (+4%, à 5.480 euros/m²) que pour les maisons (+2,6%, à 295.000 euros). 
 
Une nouvelle accélération des prix est attendue pendant l’été 2017 pour les appartements (+4,1% attendus en Petite Couronne et +2,1% en Grande Couronne). 

Le prix au m² record à Paris a-t-il été dépassé ? 

La poussée des prix s’est prolongée dans Paris au printemps, avec un prix au m² qui s’établit à 8.510 € en avril 2017, en hausse annuelle de 5,5%, soit un nouveau record pour la Capitale. 
 
Ce prix au m² devrait atteindre 8.900 € en août 2017. 
 
La progression annuelle s'accélérerait encore pour atteindre 7,7% d’ici la fin de l’été. 
 
En un peu plus de 2 ans, et par rapport au point bas de mai 2015, le prix au m² aurait augmenté de plus de 1.000 € dans Paris.

Comment a évolué le niveau des ventes au printemps 2017 ? 

Le dynamisme des ventes de biens immobilier en Ile-de-France ne se dément pas. Ainsi, de février à avril 2017, 44.270 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France, établissant un record historique d’activité depuis 20 ans.
 
La progression a été un peu moins forte en avril qu’en mars 2017. Cela n’empêche pas une expansion remarquable du niveau des ventes, pour les 3 mois étudiés : +31% par rapport à l’an dernier, +41% par rapport aux 10 dernières années, +21% par rapport à la moyenne de la période de haute activité de 1999-2007.
 
La progression reste généralisée dans tous les départements de l’Ile-de-France et elle bénéficie autant aux appartements qu’aux maisons. 
 
Cette hausse des volumes de ventes s’est prolongée en mai 2017. 
 

A noter - La revente des appartements plus rapide que celle des maisons
 
Selon une étude des notaires franciliens sur la durée de détention des biens immobiliers en Ile-de-France d’après les données de la Base BIEN, un logement est détenu en moyenne 13 ans dans la Région. Seul 3% du parc immobilier est vendu en Ile-de-France chaque année. Les maisons sont gardées plus longtemps que les appartements (9 à 12 ans contre 7 à 10 ans). Détail de l’étude : cliquez-ici

 
publié le 29/06/2017
Voir aussi
Volumes et prix à fin avril2017
publié le28/06/2017