Marché immobilier à Paris et en Ile-de-France à fin mai 2012

publié le 24/07/2012

Selon les dernières données des Notaires de Paris-Ile-de-France, à fin mai 2012, la baisse du nombre de ventes de logements anciens se poursuit, et les prix de l'immobilier francilien résistent. 

 ● Nombre de ventes de logements anciens - Le ralentissement de l’activité observé sur la période février-avril 2012 s’est poursuivi au mois de mai 2012. De mars à mai 2012, 27 400 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France, soit une baisse de 24% par rapport à la période mars à mai 2011, et un recul de 27% par rapport à la même période de 1999 à 2007. 

La baisse concerne autant le marché des appartements que celui des maisons. Tous les départements franciliens enregistrent une baisse notable des transactions. 

 ● Prix de vente des logements anciens - Avec le ralentissement de l’activité les prix sont entrés dans une phase de stagnation. En Ile-de-France, les prix des logements anciens sont restés stables (+0,1% entre mars et mai 2012).

Pour les appartements anciens, le prix au m² s’est très légèrement réduit en Petite Couronne (-0,5% en 3 mois) et a légèrement reculé en Grande Couronne (-1,0%).  Il s’établit à 5 520 € à fin mai 2012 sur l’ensemble de la région.

Dans la Capitale,  le prix de vente au m² s'élève à 8 330 € en mai 2012, soit un léger recul de 0,7% en un mois. Depuis novembre 2011, les prix à Paris ne cessent de fluctuer autour de 8400 €. Cependant, d’après les dernières projections des prix calculées par les Notaires de Paris – Ile-de-France sur les avant-contrats, les prix de vente à Paris devraient à partir de juillet 2012, s’inscrire en légère hausse.

Pour les maisons anciennes, les prix ont progressé de 0,5% en Ile-de-France de mars à mai 2012 pour atteindre 308 500 € l’unité en Ile-de-France. 

publié le 24/07/2012
Voir aussi
Volumes et prix à fin mai 2012
publié le24/07/2012
A télécharger
Téléchargez le communiqué de presse