Volumes et prix à fin mai 2017

publié le 28/07/2017

Ventes : une activité exceptionnelle au printemps 2017

De mars à mai 2017, un nouveau record d’activité a été atteint, pour la période observée sur les vingt dernières années, avec 46 250 logements anciens vendus en Ile-de-France.

La progression des ventes de logements anciens atteint 32% par rapport à marsmai 2016, 45% par rapport aux dix dernières années et surtout 23% par rapport à la moyenne de la période 1999-2007 où l’activité s’était longuement maintenue à très haut niveau.

Consultez la version interactive du communiqué de presse immobilier mensuel du 24 juillet 2017

Ce dynamisme est constaté dans tous les départements d’Ile-de-France. Il bénéficie autant aux appartements (+31% en un an) qu’aux maisons (+32%). C’est en Grande Couronne que la hausse est la plus importante avec 36% de ventes en plus sur un an, contre 32% en Petite Couronne et 23% à Paris. Le volume de transactions dans la Capitale n’est supérieur que de 6% aux ventes de la "période haute" 1999-2007.

Une succession de mois très actifs depuis mi-2016 conduit à une activité record sur 12 mois, avec près de 174 000 ventes de logements anciens de juin 2016 à mai 2017. L’activité de juin et juillet, mois les plus actifs habituellement, sera décisive pour envisager une année 2017 record. D’après nos premiers résultats, le haut niveau des volumes de ventes s’est prolongé en juin 2017.

Vers une accalmie des prix à la fin de l’été

Dans la lignée des deux mois précédents, la hausse annuelle du prix des logements anciens est de 3,6% en Ile-de-France. Les progressions restent plus fortes pour les appartements (+4,1%) que pour les maisons (+2,5%). En mai* 2017, le prix des logements anciens a augmenté de 0,7% en trois mois et de 1,2% après correction de la variation saisonnière.

La progression des prix est toujours fortement tirée par la Capitale, où la hausse annuelle atteint 5,9%. A Paris, le prix au m² des appartements anciens atteint un nouveau record à 8 580 € en mai* 2017.

Après deux nouveaux mois de nette hausse dans la Capitale, le prix au m² des appartements devrait se stabiliser autour de 8 900 € en septembre* 2017.

La progression annuelle serait alors encore plus élevée, de l’ordre de 7,5%.

Dans le reste de la Région, la hausse annuelle des prix des logements anciens devrait continuer à être modérée : elle se limiterait à 2% en Petite Couronne et 1,1% en Grande Couronne, et serait encore plus limitée, hors Paris, pour les maisons (+0,9%) que pour les appartements (+2,1%).

* Les statistiques sont calculées sur les ventes observées sur 3 mois (mai correspond à la période allant de mars à mai).

publié le 28/07/2017
Voir aussi
Immobilier francilien : 56 m² de surface médiane pour les appartements, 102 m² pour les maisons
publié le25/07/2017
A télécharger
Télécharger le communiqué de presse mensuel (PDF | 820 Ko)